Assurance auto : L’égalité Homme/Femme

femme et hommes assurance auto

La Cour de justice des communautés européennes déclarait dans un arrêté comme discriminatoire l’utilisation du sexe pour établir la tarification des assurances. Depuis cet arrêté du  21 décembre 2012, les assureurs ont interdiction de définir leur tarif sur la base du sexe de l’assuré. Ce critère de non discrimination entre homme et femme a des répercussions sur le coût de l’assurance auto.

En conséquence de cela, les primes ont augmenté de 13 % pour les hommes et de 25 % pour les femmes en 10 ans.

Avant cet arrêté, les femmes bénéficiaient de tarifs moins élevés en raison d’un comportement plus prudent au volant. D’après une étude réalisée, une femme payait 12 % à 24 % de moins qu’un homme.

Ces écarts de tarifs n’existent plus désormais. D’où l’envolé des prix pour l’assurance auto des femmes. Ainsi, les assureurs ont augmenté de 6% la prime d’assurance auto des femmes et réduit de 6% celle des hommes. Ce afin de réduire l’écart entre les deux sexes.

L’évolution des tarifs depuis 10 ans contribuent également à cette tendance. Selon l’indice des prix des assurances de particulier, l’on constate une augmentation de 19% en 10 ans.

Pour les hommes, le prix de leur prime d’assurance auto a augmenté de 13 % en 10 ans contre 25 % pour les femmes.

Tarification Assurance Auto : des statistiques à l’appui

D’après la sécurité routière, les femmes ont moins d’accident que les hommes. Ce qui explique qu’elles continuent de payer moins cher leur prime d’assurance malgré l’augmentation.

Malgré la suppression de cette inégalité entre hommes et femmes, les assureurs continuent de calculer le potentiel risque d’un assuré.

Le potentiel risque établi par les chiffres de la sécurité routière démontre que :

  • 75 % des personnes tuées sur la route étaient des hommes
  • 77 % des hommes décédés lors d’un accident de la route étaient au volant de la voiture contre 43 % pour les femmes
  • 82,5 % des auteurs présumés d’accident mortel sont des hommes
  • 92 % des conducteurs alcoolisés impliqués dans un accident mortel sont des hommes
  • 91 % des conducteurs contrôlés positifs aux stupéfiants dans les accidents mortels sont des hommes

Pour finir, bien que les femmes continuent de payer moins cher que les hommes leur assurance auto. L’écart s’est considérablement réduit depuis l’apparition de l’arrêté non discriminatoire.

Related Posts

Leave a Reply

We are using cookies to give you the best experience. You can find out more about which cookies we are using or switch them off in privacy settings.
AcceptPrivacy Settings

GDPR

  • Cookies

Cookies

Pour personnaliser et optimiser votre visite sur notre site, nous utilisons des cookies